« 29 mai : Consoude, Symphytum, potasse, compost, purin et Dioscoride | Accueil | 31 mai : de la consoude officinale au Symphytum Bocking 14 »

Commentaires

catherine berger

je viens de decouvrir votre site mais je suis une vieille cliente "papier" du jardin du morvan mordue de jardinage cela me permettra de rencontrer d autres accros des plantes pour en revenir a la consoude j en ai recupere un plant en bordure d un jardin ce n est pas une variete sauvage il n y en a pas chez nous je donne les feuilles aux lapins cela remplace avantageusement la salade . je crois que l on peut faire du purin comme avec les orties quelqu un pourrait il me donner la recette merci abientot et chapeau a thierry denis pour l evolution de sa societe .j ai conserve tous les catalogues que j ai recu .j ai celui de 1991 sous les yeux que de chemin parcouru !


Denise

Bonjour,
je vis désormais dans le Haut Jura, et il semble que la consoude off. plantée il y a 4 ans dans mon potager, non seulement soit en train de le coloniser, mais encore, on en trouve ce printemps une colonie de +/- 20 grosses touffes sur la route forestière de notre combe, soit à qq centaines de mètres à vol d'oiseau. Sommes nous responsables de cette échappée (via oiseaux, abeilles, vent, rongeurs ou fèces animales...), et présente-t-elle un danger pour la végétation locale ?
Si oui, faut-il inviter les sangliers du secteur à en déguster les racines, à moins que les cochons domestiques n'en soient les seuls friands ?
Merci d'avance de ce que vous pourrez m'apprendre sur ce sujet envahissant !!
J'ajoute que mon père, en Provence, a bien du mal à conserver la sienne, et c'est moi qui lui offre des boutures de celle qu'il m'avait offerte !
Bien cordialement.

nathalie

il y a longtemps que nous avions adopté la consoude du caucase : https://jardinsdepareillas.over-blog.com/article-2508083.html
Merci pour cette note socio-historique : c'est un mérite que je ne connaissais pas à la consoude
https://jardinsdepareillas.over-blog.com/article-2817326.html

Francois

Merci pour ces commentaires, à quand une chronique complète sur toutes les borraginacées?

F

CHRISTIANE ROZET

Bon, au vu de tout ceci je me dis que je ne peux me passer de cette si célèbre consoude "mérite de Courson" J'en réserve donc un plant pour cet automne!

En attendant, je me précipte tous les matins sur la si plaisante lecture du blog.
Merci à Maître Thierry et à Hérisson pour les bons moments qu'ils nous font passer.

Christiane

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le Jardin du Morvan

mode d'emploi

  • Pour passer d'un article à un autre
    Utilisez les liens figurant en haut de chaque article ou en bas de la page

    Pour revenir au sommaire du blog avec les 4 derniers articles publiés, cliquez sur le gros titre Chronique Botanico-Tonique en haut de la page.

    Pour consulter les archives, utilisez le sommaire qui se trouve un peu plus bas à droite: elles sont classées par mois et par saison.

    Bonne lecture !

Abonnez-vous !

  • Recevez par e-mail chaque semaine
    la liste des derniers articles publiés dans la Chronique Botanico-Tonique de Thierry DENIS:
    Abonnez-vous à la Newsletter du Jardin du Morvan: cliquez ici
  • Si vous disposez d'un agrégateur de nouvelles:
    Flux RRS: cliquez ici
    Flux Atom: cliquez ici

Le Jardin du Morvan

  • Catalogue-164
    La pépinière du Jardin du Morvan à Larochemilay (Nièvre) Revenir à la chronique Botanico-Tonique de Thierry DENIS: www.thierry-denis.fr

Plantes vivaces

  • Sedum sieboldiii (fleurs)
    Retrouvez ici les photos des plantes publiées et commentées dans mes chroniques.

    Revenir à la chronique Botanico-Tonique de Thierry DENIS: www.thierry-denis.fr

    (toutes nos plantes disponibles sont sur www.jardindumorvan.com)

Vos jardins et vos plantes

  • Le jardin de Madame Liliane M.
    Un grand merci à tous ceux qui nous ont envoyé leurs photos et autorisé à les publier !

    Revenir à la chronique Botanico-Tonique de Thierry DENIS: www.thierry-denis.fr

Hit-Parade

  • Statistiques gérées par: